Si on vous demande la preuve ultime du danger des ondes électromagnétiques pulsées dites Jacobson 2002

Ce chercheur du fameux MIT a réussi à manipuler l’ADN avec des impulsions de radiofréquences, c’est-à-dire la même catégorie d’ondes même si l’on ne sait pas quelle fréquence il a utilisée.
Il l’a également forcé à agir en le “dézippant”, acte par lequel l’ADN produit l’ARN messager.
Enfin, il a, de la même manière, manipulé des protéines, qui sont la clé de voûte de presque tous les processus chimiques cellulaires.
Si ce n’est pas une preuve, ce mot là n’a pas de sens.

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter