interactions électrochimiques: le pourquoi des maladies dégénératives et des allergies

allergies Le Docteur KLINGHARDT, médecin autrichien qui exerce désormais essentiellement aux Etats-unis, démontre très bien dans ses conférences et sur son site le mécanisme d’interaction   entre les polluants, le stress et les ondes électromagnétiques:

  1.  Notre corps est de plus en plus pollué par l’air respiré, l’eau bue, prétendument potable, la nourriture dénaturée, appauvrie en vitamines, comportant des graisses saturées, des additifs toxiques et des traces de pesticides, d’hormones et de métaux lourds;
  2.  Les bactéries, champignons et virus qui y vivent normalement sans problème se considèrent agressées par ces polluants et émettent de plus en plus de toxines;
  3.  Les mêmes micro-organismes internes sur-réagissent (comme nos propres cellules) à l’agression supplémentaire des ondes électromagnétiques dont l’intensité a été multipliée par 8 millions depuis 10 ans. Elle sont en effet en danger de mort (voir la technique de CLARK permettant la destruction des bactéries par OEM);
  4.  Le stress vécu par la personne peut réveiller des bactéries enkystées ou inactives depuis quelques temps, et cela sur les lieux mêmes où l’organisme a mis les polluants en quarantaine afin d’éviter leur remise en circulation dans le sang. Les causes de stress sont bien connues en général mais on néglige trop les stress géologiques dus aux courants telluriques (réseaux HARTMANN, CURRY, PEYRE, WISSMANN…), aux failles et aux veines d’eau souterraine.

Cela explique la chronicité de nombreuses maladies “nouvelles”, qui n’ont de nouveau que la constante réactivation et amplification par la pollution ambiante, et le déclenchement de cancers, le cancer étant la réponse du corps à un problème que manifestement la personne ne veut ou ne peut pas gérer, en multipliant beaucoup plus rapidement les cellules et en isolant des zones considérées comme perdues.

Cela donne à réfléchir…

 

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter