La liste des méfaits du glyphosate s’allonge!

Inhibition des enzymes qui permettent d’équilibrer le cholestérol, dérèglement de la production hormonale sexuelle, de la gestion de l’énergie dans les cellules affectées, privation des micronutriments et d’une partie de nos défenses immunitaires, attaque de l’ADN conduisant au cancer. Voyez l’interview du Dr Stéphanie Seneff:
http://youtu.be/MP1I0cAsE2E

Monsanto dit que le fonctionnement des cellules humaines étant différent de celui des cellules des plantes aucun risque n’existe. Or les bactéries fonctionnent partiellement comme les plantes, et pour une cellules nous avons 10 000 bactéries dans notre corps. De ces bactéries, lorsqu’elles sont attaquées par notre système immunitaires, la toxine BT peut passer dans notre sang avec son information!

Au niveau de l’autisme on a repéré l’apparition de dispyosis, problème de métabolisme des sulfates, transport et synthèse (Rose Marie Warring). D’où l’impossibilité de stocker l’excès de sucre des cellules, sucre qui se retrouve dans le sang où il est dangereux en excès, et également un blocage de la Cystéine et de l’Homocystéine, très importantes dans notre métabolisme, nuisant au transferts nerveux et causant des fuites dans les tissus par diminution d’un tiers des sulfates, à l’origine de problèmes rénaux et d’hyperperméabilité des intestins. Les bouchers américains doivent d’ailleurs acheter leur boyaux en Nouvelle Zélande pour confectionner leurs saucisses.

Plusieurs amino-acides ne peuvent plus être produits alors que de nouvelles toxines sont produites en lieu et place. Les bactéries qui réussissent à détruire le glyphosate obtiennent de l’ammoniaque comme sous produit, et des phénols, très neuro-toxiques, nuisibles également au niveau du foie, et pouvant entraîner la fièvre, le coma, une encéphalopathie ou l’autisme.

Les enzymes de détoxification du foie sont inhibées par absence de CYP.

De nombreux amino-acides tels l’arométase viennent à manquer, qui est nécessaire à la gestion des sucres et a un rôle dans le métabolisme des hormones sexuelles. Le triptophan est bloqué également, qui, en tant que précurseur de la séritonine, qui contrôle l’appétit, ne peut empêcher le renforcement de l’obésité, ni l’irritabilité. De nombreuses études ont montré ce lien sur les animaux. La thyrosine également est bloquée, avec un développement induit de maladies de Parkinson.

Une privation de vitamine D intervient également, ainsi que tous les micronutriments de type double cathion (positif): Calcium, Magnésium, Zinc, Fer, Cobalt, Manganèse…

La myéline des nerfs est affectée également du fait du manque de cholestérol et de cobalt d’où le développement de l’autisme. Dans 20 ans tous les enfants en seront atteints si l’on ne fait rien, or dans les 15 dernières années l’usage du Round-up a été multiplié par 2.

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter