Tag Archives: géobiophysicien

Pourquoi confier l’étude de votre maison ou de votre établissement à un géobiologue de l’IGA?

 Parce qu’à ma connaissance, seuls les géobiologues-géobiophysiciens de l’Institut de géobiophysique appliquée de Mulhouse ont une formation suffisante en physique, géologie, hydrologie, radiesthésie, électricité, téléphonie et réseaux, anatomie, nutrition, écologie… pour faire la synthèse des nuisances que vous pouvez subir dans vos lieux de séjour, en identifier les causes et les hiérarchiser, et préconiser des solutions.

Cette formation est sanctionnée par de véritables examens, oraux et en situation, et obligatoirement complétée par au moins une formation continue chaque année.

Il y a aujourd’hui plus de 250 praticiens IGA en activité en France, dont une dizaine en Bretagne, qui échangent régulièrement par liste de diffusion et forum, ce qui représente une véritable assurance qualité pour nos consultants.

Ces études devant être réalisées le plus en amont possible dans un souci d’économie de temps et de moyens, j’espère notamment convaincre de nouveaux professionnels du bâtiment et maîtres d’ouvrage institutionnels de faire la démarche de commander un étude géobiologique, au même titre qu’ils contractent avec des géotechniciens pour étudier la résistance du sol.

Le nouveau régime des études d’impact (art. R122-3 du code de l’environnement) et des enquêtes publiques (art. L123-6 et suivants et R123-8 du code de l’environnement), issues du Grenelle 2 de l’environnement a renforcé les études à la charge du maître d’ouvrage. Elles comprennent notamment:

  1. une analyse de l’état initial du site et de son environnement;
  2. une analyse des effets directs et indirects, temporaires et permanents du projet sur l’environnement;
  3. les raisons pour lesquelles le projet présenté a été retenu;
  4. les mesures proposées par le maître d’ouvrage pour supprimer, réduire ou compenser les conséquences dommageables du projet sur l’environnement et la santé;
  5. une analyse des méthodes utilisées pour évaluer les effets du projet sur l’environnement.

Il a aussi mis à sa charge un “suivi des effets du projet sur l’environnement et la santé” dans le temps, et “des mesures destinées à éviter les effets négatifs du projet, à les réduire ou à les compenser” qui seront demandées et dont l’efficacité sera contrôlée par une police spéciale créée à cet effet.

J’ai, outre ma formation de géobiologue, une formation juridique post Bac de 5 ans, et l’expérience pratique de ce type de procédures depuis 1984. Vous pouvez me contacter au 02 98 50 28 35 ou contact@geobiologiebroaven.com (cf. page de présentation).

Share this:
Share this page via Email Share this page via Stumble Upon Share this page via Digg this Share this page via Facebook Share this page via Twitter